Petit guide alphabétique de la Seine-Saint-Denis

Aéroports – Passage obligé en Seine-Saint-Denis si vous prenez l’avion à Roissy ! Mais il y a aussi l’aéroport du Bourget et son Musée de l’Air et de l’Espace.

Brasseries – Et oui, on brasse de la bière en Seine-Saint-Denis, notamment à Pantin où sont installées les brasseries Demory et Gallia. Chez Gallia, vous pourrez profiter du biergarten l’été, très family friendly, avec des concerts et des food-trucks.

Cinéma – La Seine-Saint-Denis est une terre de cinéma. Georges Méliès a créé le premier studio de cinéma à Montreuil en 1897 et Luc Besson a ouvert sa Cité du Cinéma à Saint-Denis en 2012.

Drancy – Pendant la Seconde Guerre mondiale, la cité de la Muette à Drancy a connu une histoire sombre. Entre 1941 et 1944, le camp de Drancy a été le principal lieu de transit des populations juives qui allaient être déportées vers les camps d’extermination. Le Mémorial de la Shoah y organise des visites guidées régulièrement.

Eluard – Grand poète surréaliste, mais aussi homme engagé pour la paix et soutien du Parti communiste, Paul Eluard est né à Saint-Denis en 1895. On ne compte pas les écoles et les rues qui portent son nom dans le département.

Fête de l’Huma – Festival mythique de musique et de politique organisé chaque année en septembre à La Courneuve.

Graff – Le long des voies ferrées, des canaux et des voies rapides, sur des entrepôts abandonnés ou en devanture de magasins, vous serez servis. La Seine-Saint-Denis est la Mecque du street art.

© Paule-Elise – 1916 kilomètres

Hipster – Envahisseur barbu qui colonise gentiment le nord-est parisien en quête d’authenticité et de prix de l’immobilier encore raisonnables.

Immigration – On considère que pas moins de 180 langues sont parlées en Seine-Saint-Denis, qui est une terre d’immigration par excellence et l’un des territoires les plus métissés de France.

Jardins – On a tendance à l’oublier, mais la Seine-Saint-Denis était autrefois une terre de maraîchage qui approvisionnait Paris. De nombreuses initiatives locales essaient de renouer avec cette tradition. On peut également y visiter des cités jardins.

Kebab – La spécialité locale !

Lénine – Dans ce que l’on appelait autrefois la ceinture rouge, c’est-à-dire ces villes communistes de la banlieue nord-est, il était fréquent de nommer des rues d’après des grands dirigeants du Parti. On trouve donc des boulevards Maurice Thorez à foison, mais aussi des avenues Lénine. La ville de Pantin est aussi jumelée avec Moscou !

Marchés – L’identité de la Seine-Saint-Denis est liée à ses marchés, qu’il s’agisse des fameuses puces de Saint-Ouen ou des marchés locaux plus populaires où les familles viennent se retrouver et s’approvisionner.

NTM – Groupe mythique du 93 !

© Paule-Elise – 1916 kilomètres
Canal de l’Ourcq © Paule-Elise – 1916 kilomètres

Ourcq – Le nom du canal qui traverse le département. Autrefois artère de commerce fluvial, il est aujourd’hui principalement un lieu de loisirs et de détente idéal pour le jogging, le vélo, mais aussi depuis peu le paddle !

Poudrerie – Parc situé à Sevran, installé sur l’ancien site des poudreries impériales, qui fonctionnèrent jusqu’en 1973. Le parc national forestier a ouvert en 1974. Il longe le canal de l’Ourcq et est un lieu de balade fort agréable.

Parc de la Poudrerie © Paule-Elise – 1916 kilomètres

« Queen of Montreuil » – Très joli film qui restitue parfaitement l’ambiance bohème et loufoque de Montreuil, réalisé par la regrettée Solveig Anspach.

RER – Un incontournable de la vie des habitants de Seine-Saint-Denis …

Stade de France – Situé à Saint-Denis, le stade a été bâti pour la Coupe du Monde 1998. Il témoigne de l’importance du sport dans le département, où sont nés de nombreux champions : Kylian Mbappé, qui vient de Bondy, ou la boxeuse Sarah Ourahmoune, qui s’entraîne à Aubervilliers.

Théâtres – Terre de culture, la Seine-Saint-Denis a de nombreux théâtres avec des programmations à la fois exigeantes et accessibles, comme à Saint-Denis ou Aubervilliers.

© Paule-Elise – 1916 kilomètres
Spectacle sur le parvis de la Basilique Saint-Denis © Paule-Elise – 1916 kilomètres

Usines – La Seine-Saint-Denis a été fortement industrialisée dans l’après-guerre, et si la plupart des usines ont fermé aujourd’hui, il reste de nombreuses traces de ce passé industriel, comme l’usine Mozinor à Montreuil.

Valois, mais aussi Capétiens, Carolingiens ou Bourbons – Ils sont tous enterrés dans la Basilique de Saint-Denis.

Wesh – Locution locale.

Xylophone – Mais aussi ondes Martineau ou piano arrangé, vous pourrez entendre toutes sortes de musiques expérimentales dans des salles comme les Instants Chavirés à Montreuil ou Mains d’œuvres à Saint-Ouen.

Yo – Voir « Wesh »

Zingaro – Le théâtre équestre de Bartabas est installé dans le fort d’Aubervilliers depuis 1989. Avec son chapiteau de bois, c’est un lieu unique dédié à des créations étonnantes et poétiques. C’est aussi le lieu de vie de la troupe et des chevaux.

AuthorPaule-Elise

Paule-Elise, co-créatrice des blogs 1916kilometres.com et roadtrips-occitans.com. Toujours en quête de lieux chargés d’histoire, à la poursuite des mémoires collectives et familiales, passionnée de terroirs locaux, avide de rencontres et d’échanges. Et aussi vanlifeuse du dimanche et amie des bêtes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.