Dix bonnes raisons de faire du tourisme de mémoire

Avec la période du Centenaire de la Première Guerre mondiale, la plupart des lieux de mémoire de cette époque a pris un sacré coup de jeune. L’occasion d’y faire un tour en cette année 2018 riche en commémorations et de changer d’avis sur un tourisme que l’on croit trop souvent réservé aux militaires nostalgiques à la retraite. Allez, on vous donne dix bonnes raisons de vous lancer !

cimetière Notre-Dame-de-Lorette
Notre-Dame-de-Lorette

Apprendre autrement

C’est une évidence : visiter des lieux de mémoire vous permet d’apprendre ou de réapprendre des événements relégués dans vos lointains souvenirs des années lycée. Vous verrez alors que c’est toujours intéressant s’y remettre une fois qu’on est adulte, car votre regard sera différent et votre vision du monde s’en trouvera certainement changée (rien que ça).

cimetière Artois
Artois

Voyager hors des sentiers battus (mais vraiment)

Tout le monde a envie de voyager hors des sentiers battus, non ? En visitant des lieux de mémoire, vous vous trouverez dans des endroits où vous n’auriez jamais pensé mettre les pieds, comme les forêts de la Meuse ou les carrières de l’Oise, et vous vous baladerez dans des régions que vous aurez l’impression d’être les premiers à découvrir.

forêt dans l'Oise
Hors des sentiers battus dans l’Oise !

Rencontrer des passionnés

Si vous pensez que les lieux de mémoire sont des endroits morts et déprimants, vous vous rendrez vite compte que la plupart d’entre eux sont entretenus par des passionnés, souvent bénévoles, qui ont à cœur de partager avec les visiteurs. Ces moments de convivialité et d’échange ajouteront une valeur inestimable à vos visites.

trois femmes en costume traditionnel à MeauxVoyager pas cher

La grande majorité des sites de mémoire est gratuite ou pratique des prix raisonnables. Parfait pour économiser et se lâcher au restaurant le soir, par exemple…

Voyager en famille

Les lieux de mémoire ont vraiment fait des efforts pédagogiques pour s’adapter à tous les publics et bien faire comprendre que l’histoire ce n’est pas juste une liste de dates rébarbatives. Guettez notamment les périodes de vacances scolaires, durant lesquelles de nombreuses activités sont proposées, notamment au Musée de la Grande Guerre de Meaux ou avec le service Patrimoine de la ville de Soissons.

Faire des road-trips

Le tourisme de mémoire plaira toujours aux amoureux de la route, qu’ils soient cyclistes, motards, vanlifers ou autres… Saviez-vous par exemple que le Chemin des Dames est en réalité une route que l’on peut suivre sur une journée et sur laquelle plusieurs sites sont disséminés ? La route des Crêtes dans les Vosges se prête aussi très bien à un roadtrip de quelques jours.

Van dans les VosgesPasser du temps en plein air

Un très grand nombre de sites se trouve en plein air. Vous pourrez ainsi randonner dans des forêts à l’ambiance si particulière, où les arbres ont poussé sur des zones de combat, d’anciennes tranchées ou des ruines de campements. Certains sites organisent même des trails avec des thématiques historiques. Se cultiver en pratiquant une activité physique, c’est possible !

Tête des Faux

Aller à la rencontre de nos voisins

Certains sites de mémoire situés en France appartiennent à des pays voisins ou à d’anciens alliés. Allez retrouver le caribou du cimetière canadien de Beaumont-Hamel (Somme) ou la ferveur des marines au Bois Belleau (Aisne). Aujourd’hui encore, il n’est pas rare de croiser des groupes scolaires étrangers ou des familles anglo-saxonnes qui viennent se recueillir sur ces lieux.

Profiter du terroir local

Boire une bière sur la Grand-Place d’Arras, manger du munster dans les Vosges, observer les oiseaux et les phoques dans la Somme, déguster de la mirabelle à Verdun… Autant de découvertes que vous pourrez faire à proximité de lieux de mémoire emblématiques. Qui a dit que le tourisme de mémoire était forcément austère ?

Du tourisme dog-friendly

Et oui, comme beaucoup de lieux sont en extérieur, vous pourrez emmener votre fidèle compagnon, à condition bien sûr de le tenir en laisse (on ne sait jamais ce qui traîne aux alentours…).

En bref, le tourisme de mémoire donnera un vrai supplément d’âme à vos vacances. Alors, prêt à essayer ?

borne "Chemin des Dames"

AuthorPaule-Elise

Paule-Elise, co-créatrice des blogs 1916kilometres.com et roadtrips-occitans.com. Toujours en quête de lieux chargés d’histoire, à la poursuite des mémoires collectives et familiales, passionnée de terroirs locaux, avide de rencontres et d’échanges. Et aussi vanlifeuse du dimanche et amie des bêtes.

13 replies to Dix bonnes raisons de faire du tourisme de mémoire

  1. Bravo pour ce bel article ! Ici on aime la France sous toutes ses coutures, paysages, villages, activités nature, patrimoine, etc. Ayant un fils passionné d’histoire, en particulier par la deuxième guerre mondiale, nous commençons à mettre un peu plus d’histoire dans nos voyages et balades. Une journée sur les crêtes vosgiennes il y a 3 ans, un we en Normandie entièrement consacré aux sites du Débarquement l’été dernier, et on en redemande !
    Et je suis bien d’accord, les sites et musées d’aujourd’hui rendent accessible et vivant le patrimoine et sont très chouettes à visiter !
    Plein de nouvelles idées dans cet article, je le garderai en mémoire pour de futures balades, merci.

    • Merci Caro ! Ah c’est sympa de vous y mettre pour votre fils et franchement c’est toujours une manière originale de découvrir de nouveaux endroits. Bonnes balades alors, et n’hésite pas à me demander si tu veux des conseils sur certains lieux en particulier !

  2. Merci pour ce belle article qui donne plein de bonnes idées. C’est impossible de ne pas y trouver son bonheur

  3. Bon boulot, P.E., comme toujours. J’aime bien les photos, ci-joint!

    M.G., du Kansas

    • Ah ah merci mon cher Mike ! En tout cas tu peux utiliser ce nouveau webzine pour prévoir tes prochaines vacances en France !

  4. Je vous présente ma soeur, ma mère et mon chien, en tenue d’ époque. Si vous voulez en voir plus, rendez-vous à Verdun les 23, 24, 25 et 26 août ! 😊

    • Très jolie famille ! C’était vraiment un bel événement à Meaux. On note pour Verdun alors !!

  5. Même si je suis passionnée d’histoire, c’est finalement assez rare que je fasse du tourisme de mémoire, je suis plus tournée vers l’Antiquité et les TRÈS vieilles pierres. A l’avenir j’essaierai d’aller moins loin dans le passé ^^ (cette phrase est tellement tordue !)

    • Merci pour ton commentaire ! Ah oui, le tourisme de mémoire souffre vraiment d’un problème d’image je pense. Mais si tu aimes les très vieilles pierres, il n’y a aucune raison que tu n’aimes pas les moins vieilles pierres !!

  6. Très belle mise au point. Tout est dit. Et dès que l’occasion se présente j’espère moi aussi me rendre sur ces lieux chargés d’histoires mais pas que…
    Merci pour ce bel article.

    • Merci Sabrina !! Ah ben oui, y a plus qu’à y aller maintenant !! Il doit bien y avoir quelques trucs en Mayenne tiens 😉

      • J’espère bien. Je commence à monter un dossier. Je vais grave vous saouler avec mon nouveau département.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.