Grimpez à bord de la frégate Hermione à Rochefort !

Découvrez l’incroyable histoire de ce chantier maritime qui a fait renaître l’Hermione, célèbre frégate du 18e siècle. Elle mena La Fayette en Amérique …

Riche de son passé maritime, Rochefort, en Charente-Maritime, a su préserver et valoriser son patrimoine à travers notamment sa Corderie Royale, son musée national de la marine … et son arsenal, où la réplique de la frégate Hermione est amarrée.

C’est Colbert qui décide d’implanter un nouvel arsenal du Royaume de France sur les rives de Charente. Rochefort est créée de toute pièce par l’intendant des finances de Louis XIV, qui écrit ainsi les premières pages de la future cité maritime. La ville se développe alors au détriment de la Cité fortifiée de Brouage, victime de son ensablement.

L’arsenal maritime de Rochefort a été surnommé le « Versailles de la Mer » au vu de ses prouesses technologiques. Près de 550 navires de guerre y ont été construits, dont la frégate Hermione (l’originale dont la construction débuta en 1778 !) et sa réplique (que l’on visite désormais).

L’Hermione : un chantier maritime titanesque à Rochefort !

L’ambition de l’Association Hermione-La Fayette a été de reconstruire un navire le plus fidèle possible à la frégate d’origine, tout en tenant compte des contraintes réglementaires actuelles, notamment en matière de navigabilité. L’Hermione c’est un navire de plus de 65 m de long doté de 3 mâts et de 26 canons !

De 1997 à 2014, les bénévoles de l’association ont patiemment monté l’ensemble les 400 000 pièces de bois et de métal pour faire (re)naître l’Hermione. Dès le départ, la volonté a été de partager avec le grand public cette passion pour la construction navale, les savoir-faire uniques du 18e siècle. Le chantier était donc ouvert au public… et la première mise à l’eau a été aussi l’occasion d’une grande fête en septembre 2014. Voir l’Hermione prendre la mer a été un moment fort !

En avril 2015, la frégate Hermione entame son premier long voyage en rejoignant les Etats-Unis, comme l’avait fait la frégate du 18e siècle.

Comment visiter la frégate Hermione ?

Pour avoir la chance de visiter l’Hermione, consultez son planning de navigation. La frégate sort désormais plusieurs mois en mer, partant à la rencontre de nouveaux visiteurs dans des ports français ou étrangers. En 2019, d’avril à septembre, elle sera du côté de la Normandie ! Vous pouvez donc l’admirer, et grimper à bord du 9 février à début avril, puis dès son retour.

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Visite libre comprenant la visite des ateliers et la visite à bord de l’Hermione.
  • Visite guidée avec un matelot qui vous explique la vie à bord, et les manœuvres en mer (1 h 30 – sur réservation uniquement – à partir de 6 ans).

Quel que soit votre choix, vous aurez l’immense chance d’entrer dans un univers singulier, celui d’un chantier naval vivant. Vous y croiserez des bénévoles passionnés en train de prendre soin de l’Hermione. Cordages, voiles, atelier de chaudronnerie… en découvrant les différents savoir-faire, quelques vocations pourraient bien naître ici !

En grimpant sur l’Hermione, vous avez accès aux deux ponts permettant de profiter pleinement du navire. Là encore, des matelots au travail auront plaisir à discuter avec vous de leur traversée en Méditerranée réalisée en 2018 à bord de l’Hermione.

Bon à savoir : juste à côté de l’Hermione, dans le bassin voisin, vous pouvez vous prendre pour un gabier du 18e siècle en testant l’Accro-mâts, réplique des 3 mâts de l’Hermione. Il faut avoir au minimum 6 ans (et faire 1,40 m les bras levés !). Et quand l’Hermione est en mer, l’Accro-mâts reste ouvert. ☺

Informations pratiques sur l’Hermione

Arsenal maritime
Place Amiral Dupont
17300 Rochefort
Parcours libre : adulte 9 euros ; tarif réduit : 8 euros ; 6-15 ans : 5 euros ; moins de 6 ans : gratuit ; Adhérent à l’association Hermione-La Fayette : gratuit.
Parcours guidé : adulte 16 euros ; 6-15 ans : 8 euros ; Adhérent à l’association Hermione-La Fayette : 8 euros.

AuthorSandrine

Sandrine, blogueuse voyage, vit depuis quelques années à deux pas du marais poitevin. « Contemplative active », elle aime autant les visites de musées et de châteaux que les belles balades en famille en pleine nature. Chaque semaine, elle aime partager ses escapades et découvertes faites en France comme à l’étranger sur son blog One Two Trips.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.