Guide alphabétique de Paris

Un abécédaire pour (re) découvrir Paris avec du classique mais pas trop. Parce qu’il est très sympa et parfois drôle de voir Paris autrement. 

Abbesses 

Quartier de Montmartre très animé. Eglise, manège, banc nous rappellent que Paris est un village. Sur cette place se trouve une des deux dernières stations de métro avec verrière. 

Barbès

Oublions les réputations tenaces pour voir que ce quartier est uniqueUn quartier très sympa surtout pour y faire son marché dans une bonne ambiance.  

Café de la Gare

Restaurée à l’aube des années 70 par une bande copains encore inconnus, Coluche, Miou MiouBouteille,Dewaere ... Cette ancienne fabrique de ventilateurs est devenue le café-théâtre que l’on connait aujourd’hui. Une roue de la fortune située à l’entrée déterminait le prix du billet. Les spectateurs la tournaient et le hasard désignait le tarif. 10 frs ? 20Frs ou entrée gratuite.  

café de la gare

Dauphine (place)

Nommée ainsi en l’honneur du Dauphin, futur Louis XIII. Sur cette place en forme de triangle se trouvaient autrefois deux îles. Aujourd’hui, elle invite à la flânerie et abrite de très belles boutiques et galeries d’art. 

paris : place dauphine la nuit

Égouts de Paris

Un labyrinthe situé à 500 mètres en sous-sol pour découvrir l’histoire des égouts et de l’assainissement de la Ville depuis Lutèce. Une visite vraiment insolite. 

Foire du Trône

Située à l’orée du bois de Vincennes, la foire du trône est la plus grande fête foraine itinérante de France. A l’origine elle se nommait la « Foire aux pains d’épices » et se trouvait sur l’actuelle place de la Nation qui portait le nom de place du Trône en hommage à Louis XIV qui y fit son entrée triomphale à Paris. A la volution, cette place fut renommée « Place du Trône renversé ».  

Foire du Trone

Grands Boulevards (le quartier)

Éternellement lié à l’esprit Belle époque, le quartier des Grands-Boulevards a préservé son âme grâce à ses « monuments » ses brasseries, les Folies Bergère, l’Opéra-Comique, le Théâtre des Variétés sans oublier les petits théâtres et le Grand Rex pour ne citer qu’eux. 

Huchette

Au cœur du quartier Latin, le Caveau de la Huchette est le temple du swing. L’esprit Cotton club par excellence. Y ont joué les plus grands jazzmen 

Invalides 

Un des incontournables lors d’une visite dans la capitale, l’hôtel des Invalides voulu par Louis XIV afin d’accueillir ses soldats, abrite le musée de l’armée et le fameux tombeau de Napoléon. 

Jean sans peur

La tour Jean sans peur est le dernier témoin du Palais des Ducs de Bourgogne, le témoignage vivant du Paris au Moyen-âge. Édifiée par Jean Sans Peur, (qui en réalité avait super les pétoches), cette tour avait pour objectif de le protéger des représailles après avoir fait assassiner son cousin Louis d’Orléans frère de Charles VI. 

Tour Jean Sans Peur

Kiosques à journaux

Élégantes petits niches à journaux, les kiosques (malheureusement remplacés par des plus modernes) font partie intégrante du paysage parisiens.  

La Louve

Un cadeau de Rome à Paris à l’occasion du jumelage entre les deux villes. Elle se trouve dans le très joli square Paul-Painlevé dans le 5ème arrondissement. Rémus et Romulus sont là aussi 

Madame Arthur

Avec son éclatante façade rouge, Madame Arthur est le premier cabaret transformiste de Paris, il a ouvert ses porteen 1946. Dans une ambiance bon enfant, la troupe met à l’honneur le répertoire de la chanson française. 

Notre Dame de Lorette

Ses colonnes corinthiennes lui donnent cette allure de temple gréco-romainSituée au début de la rue des Martyrs sa visite est très agréable.  

Olympia 

L’Olympia est le plus ancien music-hall de ParisAvant d’être la salle la plus connue du monde entier, en 1888 se trouvait une attraction de Montagnes russesC’est la Goulue, fameuse danseuse de Cancan, qui l’inaugure en 1893. Piaf ne s’est pas contenté d’y chanter, elle a également sauvé l’Olympia de la faillite en y versant ses recettes.  

Olympia

Passages parisiens

L’heure de gloire des passages parisiens se situent au XIXème siècle. A l’époque ils en existaient 150. Aujourd’hui une trentaine résistent, ils semblent immortels. Certains comme le passage Jouffroy ou le passage des Panoramas sont de véritables petits musées.

Quais de Seine

Visiter Paris sans se balader sur les quais de Seine c’est un blasphème. C’est la promenade idéale. L’occasion d’y admirer les plus beaux monuments 

Rive Gauche

La rive gauche se situe au sud de la Seine. Elle est la rive des artistes et des intellectuels. C’est ici que Lutèce s’est développée avec son forum et ses thermes, à l’emplacement du musée de Cluny. 

Samaritaine

Tout un symbole, la Samaritaine est une création d’Ernest Cognac et Marie-Louise Jay. Avec ses 48 000 m2 de surface de vente il a été à son heure de gloire le plus grand des Grands Magasins. Son slogan « On trouve tout à la Samaritaine » reste dans la mémoire collective.

Pont Neuf et SamaritaineTrocadéro

« Troca » pour les Parigots offre une vue idéale aux touristes pour LE selfie avec la Tour Eiffel. Pensez à visiter les deux superbes musées qui l’encadrent : le musée de la Marine et le Musée de l’Homme.  

Université de la Sorbonne

Cette université prestigieuse a hérité du nom de son fondateur Robert de SorbonSur réservationil possible d’accéder à son observatoire situé sous sa coupole et d’observer les étoiles 

Villette

Tentaculaire, la Villette c’est un parc de plus de 50 hectares, c’est la cité des sciences, le jardin des dunes, la grande Halle, l’Argonaute, la géodeCe vaste domaine offre une variété infinie d’activités à faire en famille ou entre amis. 

Wallace (les fontaines Wallace)

Vertes de traditions, les fontaines Wallace, nom du donateur qui a permis aux Parisiens l’accès à l’eau potable, et par la même occasion à un minimum d’hygièneIl est possible d’en croiser des rouges et des roses. 

 Xème arrondissement

Quartier cosmopolite et historique. Sa mauvaise réputation s’estompe enfin pour donner l’image d’un quartier chaleureux et sans cesse en activité.

Paris X porte St Denis
Porte Saint-Denis dans le Xe arrondissement

Yves Saint-Laurent et son Paris

On ne présente plus ce grand couturier symbole du chic et du luxe parisien. 

Zadkin le musée

Ce musée qui était la demeure de l’artiste d’origine russe Ossip Zadkin est niché dans une impasse. Art et sérénité cohabitentOn y admire autant les œuvres que la maison. 

AuthorSabrina

Je suis Sabrina, Parisenne de cœur, auteure du blog  «Tu PARIS combien » dans lequel j’aime vous parler de ce que Paris nous offre au quotidien. Son histoire, son avenir, ses adresses. Là où la moindre porte, le moindre détail nous dévoilent des histoires fabuleuses, nous fait découvrir de grands personnages (célèbres ou anonymes). Relevant de l’authentique comme de l’insolite, de l’étrange ou du classique, Paris ne cesse de nous surprendre.  A la fois belle et laide, sage et folle, monumentale et secrète. Ma passion pour cette ville que je découvre chaque jour, je la partage ici avec vous. Comme le dit Ernest, « Paris est une fête ». Alors venez, vous êtes tous invités

3 replies to Guide alphabétique de Paris

  1. Comme j’aime découvrir Paris dans les yeux de Sabrina! Elle sait toujours dénicher la petite anecdote historique qui pique la curiosité et nous donne envie d’aller voir de plus près et il y en a des tonnes ici!

  2. J’ai beaucoup apprécié ce poste. La prochaine fois à Paris, j’essayerai de visiter quelques-uns de ces endroits fascinants. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.